NOTICES BIOGRAPHIQUES
Site Pères Blancs France
http://www.peresblancs.org

Père Pierre MAURIAUCOURT

1926 - - 2019

.Pierre est né le 15 décembre 1926 à Gouy-en-Artois, dans le Pas-de-Calais. Quatrième enfant d'une fratrie de 6, toute sa jeunesse a baigné dans la nature, vu que ses parents étaient agriculteurs. Cette simplicité de vie ne le quittera jamais. Il fera ses études secondaires au petit séminaire d'Arras, et après le bac, il va entrer chez les Pères Blancs et suivre la filière de formation traditionnelle à l'époque : Philosophie à Kerlois de 1944 à 1946, noviciat à Maison-Carrée en Algérie, puis études de théologie à Thibar où il prononcera son serment missionnaire le 29 juin 1953. Son maître de novices résumait ainsi sa personnalité: " C'est un sujet très bon et très sûr au point de vue moral et religieux. Il s'est toujours montré très régulier et toujours docile, ayant le souci de bien accomplir son devoir et de se dévouer pour les autres. " C'est à Carthage en Tunisie qu'il sera ordonné prêtre le 29 juin 1954.

Nommé " à sa surprise " écrira-t-il plus tard en Afrique du Nord, il fera tout d'abord ses études d'arabe classique à la Manouba en Tunisie pour être nommé en 1955 à Djemaa-Saharidj en Algérie. L'année suivante on le trouve à Cherchell, en 1958 à Aït Larba, en 59 à Larba Nath Iraten avant de rentrer en France pour des soins à Thorenc et à Tassy en Provence.

Il repart pour l'Algérie en 1962 au Centre de Formation Professionnelle à Djemaa-Saharidj dont il deviendra le supérieur en 65. En 1968 il est nommé à Constantine comme surveillant général au collège d'El-Menzah avant de rentrer en France pour une année de recyclage à Lille. Il va pouvoir retourner encore en Algérie pour une année à Laghouat au Centre de Formation Professionnelle avant de rentrer définitivement en France en 1975.

Partout il fera preuve d'un grand zèle apostolique, grâce peut-être à ses facultés de contact avec les gens auprès desquels il aura à exercer ses responsabilités. Très respectueux des autres dans leurs différences de culture et de religion, son Régional pourra écrire : " Confrère intelligent, actif, zélé, il a l'esprit pratique. Il a organisé son Centre, remis de l'ordre et est arrivé à de bons résultats. Il est actif, généreux et surnaturel, il se dépense sans compter. "

De retour en France, pour des raisons personnelles il prendra ses distances avec les Pères Blancs, tout en gardant de très bons rapports avec le monde musulman. Dans un premier temps il va s'occuper de la réinsertion des prisonniers à la prison d'Amiens, avant de rentrer au BIAC où il sera chargé des dossiers des français musulmans rapatriés, tour à tour à Amiens, Rouen, Marseille et Flers jusqu'en 1985. Puis il se mettra alors au service de l' évêque d'Amiens Mgr Jacques Noyer, pour assurer des remplacements, car il avait alors atteint l'âge de sa retraite, d'abord au presbytère de Longpré puis à Amiens même en diverses paroisses. L'évêque d'Amiens interviendra auprès du Provincial de France pour le garder avec ces mots : "

Depuis sa rentrée dans le diocèse, il nous a rendu beaucoup de services avec une grande disponibilité. Je lui en suis très reconnaissant. Il garde toujours le souci du dialogue islamo-chrétien ; en ce domaine, il a du travail. Vous savez pourtant combien c'est délicat. Je lui ai demandé de ne prendre aucune initiative trop personnelle. Il a toute sa place dans les instances diocésaines dans ce domaine-là. C'est en tout cas avec beaucoup de plaisir que je vous demande que Pierre reste parmi nous. " Il fait ses adieux au diocèse en 2014 pour des raisons d'âge et de santé.

Les Pères Blancs et lui-même avaient repris contact depuis quelques temps (en fait les contacts n'avaient jamais été vraiment rompus mais peut-être Pierre se sentait-il un peu en porte à faux), et pour sa fin de vie, d'un commun accord, Pierre va reprendre sa place au sein même de la Société. Après un court séjour à Mours, il rejoindra la communauté de Bry sur Marne le 1er juillet 2014.

Pendant 5 ans donc il va vivre les dernières années de sa vie dans une grande sérénité, acceptant les ravages des ans comme de la maladie aves une rare confiance en Dieu. Il retrouvera d'ailleurs avec beaucoup de bonheur la vie de communauté, et sa présence à tous les offices religieux ainsi qu'aux rencontres communautaires fera l'admiration des confrères, tout en lui apportant une grande paix ; il lisait peu mais passait beaucoup de temps à regarder KTO, gardant contact par téléphone avec de nombreuses relations.

Victime d'une chute malencontreuse dans sa chambre, il sera condamné au fauteuil roulant, et vivra sa situation avec beaucoup d'humilité et d'abandon. Il va nous quitter un peu sans prévenir dans la nuit du 11 octobre 2019. Ses funérailles en la chapelle de Bry ont réuni autour de son cercueil, en plus évidemment des confrères de sa communauté et quelques-uns venus d'ailleurs, des neveux et nièces avec lesquels il avait toujours gardé d'excellentes relations, mais aussi des anciens paroissiens avec lesquels il avait partagé ses soucis pastoraux, et même un prêtre de Beauvais qui l'avait bien connu et qui, par son témoignage, a souligné combien Pierre avait laissé des souvenirs impérissables dans le diocèse.

Cet extrait du discours d'adieux du maire de Picquigny adressé à Pierre lors de la fête organisée à l'occasion de son départ définitif de Beauvais pour rejoindre les Pères Blancs résume assez bien la vie de Pierre :
" Ayant moi-même conversé à quelques reprises avec le Père Pierre Mauriaucourt, je peux vous dire qu'au-delà de ses capacités à faire partager ses convictions religieuses, il est de ceux sans doute qui pensaient que cela n'était pas suffisant : pour lui il fallait aller beaucoup plus loin dans la démarche : assister les personnes en difficulté, aider les malades, parfois même les accompagner jusqu'à leur dernier soupir, savoir discuter avec chacun, écouter telle ou telle position sans la dénigrer. Tout cela le Père Mauriaucourt savait le faire à la perfection, que ce soit ici en France ou lors de ses séjours à l'étranger. C'était avant tout un missionnaire, un vrai missionnaire. "

Clément Forestier




PROFILES

Father Pierre MAURIAUCOURT

1926 - - 2019

Soon